Roll de homard du restaurant Jean Pince

PANG, HOOK ET HOMARD ROLL

CLUBS ET CONCERTS n° 105/11 – Joël Raffier

Quand les voyages nous font découvrir d’exotiques façons de préparer le poisson dans l’ultra Centre. Sandwich bostonien, burgers avec vinyles et in the Mood for dim sum.

Madame Pang reste ouvert tard. jusqu’à deux heures. Le bar, les cocktails, la décoration, le choix des alcools, tout est bien. tout respire. Même les prix. Relativement. Le repas coûte 25-30 euros si on résiste aux cocktails de 9 à 14 euros.
Difficile. En revanche vous pouvez profiter de l‘harmonieux décor genre fumerie d’opium de Madame Pang pour le prix de deux demis éventés et d’un honteux paquet de chips commandés ailleurs.

Ainsi pour 1o euros vous pourrez goûter les ravioles aux crevettes (Ar Gau. trois
pièces) ou le bœuf croquant (délicieux mais pas assez relevé) du Yunnan avec 25 cl de bière. Il y a aussi un canard laque prometteur et plus coûteux mais pour deux. Rappelons que malgré les apparences le bœuf et le canard ne sont pas des poissons. Le chef est Jérôme « Dan » Billot soit un fin connaisseur et praticien de la cuisine de HongoKong. Il ne pousse pas sur les épices et le sel pour assoiffer le chaland. Bravo d‘avoir prévu un si bel endroit accessible. malgré tout. au plus grand nombre.

En face. Jean Pince nous fait quitter Hong-Kong pour Boston. La rue de la Devise est devenu rue-monde. La traverser c’est descendre l’océan indien. croiser au large de Bonne Espérance et remonter l’océan Atlantique. en trois pas. On passe de la sophistication asiatique à la rigueur puritaine et en bois clair des jeteurs de thé par dessus bord. Ici encore on démocratise (relativement) une finesse. Ce sont de petits homards (24 euros avec beurre de corail) mais quand même… Le roll de homard du Québec est à 19 euros. celui de crabe d’ici à 15 et celui de crevettes de Madagascar à 12. Ce sont des miettes mais la sauce, une légère mayonnaise agrémentée de ciboule et d’une touche légère de gingembre est réussie. L’ensemble. trop chichement servie dans un pain artisanal de St Pierre (sans Miquelon. le sandwich fait de 250 à 280 grammes) est à
découvrir.

Le fishburger au cabillaud servi avec frite et salade (10.50 euros) de Hoolt’s est le meilleur de Bordeaux, de loin. On peut aussi essayer avec du maquereau ou du
merlan. Les frites, la salade et la sauce gribiche qui accompagnent cet épais et
moelleux sandwich sont au point. Si on en juge par quelques vinyles disposes a l’entrée les goûts de la maison sont aussi frais que les mets servis. On peut aussi
essayer un « frenchy » avec une sauce au fromage blanc, de l’avocat, du citron
vert. de la tomate et du concombre. On se croirait dans les Cornouailles côté
décor mais avec une meilleure cuisine. Cette formule. rapide et saine. ne peut
que marcher. Bons desserts jusqu’à 23 heures donc après les concerts.